Jump to Main Content

La tour Monalda dite "La Rognosa"

Il n'est pas de bâtiment à Florence, et en Toscane, qui ne recèle une histoire ancienne. Les destinées des individus, des familles et des lieux s'y nouent et dénouent depuis le moyen-âge.

Les palais les plus familiers ne le cèdent en rien à leurs homologues plus illustres. La Tour "dei Monaldi", dite encore "Torre Monalda", ou "La Rognosa", qu'enchâsse le Grand Hôtel Porta Rossa et qui, en échange pourrait-on dire, l'abrite, en est un exemple parmi les plus remarquables.

Aussi est-ce à son histoire et à son architecture que ce site est consacré.

Faire l'histoire d'une tour ...

Faire l'histoire d'une tour à Florence met en jeu plus général qu'elle : l'histoire des tours et l'histoire des tours en Italie.

Depuis les tours romaines, souvent polygonales, parfois encore incluses dans des murailles, comme aux portes de Spello, en Ombrie, ou dans l'enceinte d'Aoste, dans la vallée homonyme, jusques aux tours encores construites dans les paysages urbains les plus modernes, comme à Milan, les paysages italiens sont marqués par leur présence. Elles peuvent être des structures militaires, militaires et d'habitation, ou d'habitation seulement. La manière de les occuper, de les mettre en valeur, de les utiliser a évolué dans le temps, et changé en même temps que changeaient les méthodes de la guerre, la structure de la société, ou encore la structure urbaine. Leur hauteur, plus que tout autre paramètre, a fait et fait encore leur prestige et celui de leurs occupants. Cette hauteur a évolué comme évoluaient la maîtrise des formes architecturales, la théorie et la capacité du calcul des ingénieurs, ou encore la résistance des matériaux utilisés. Enfin, monumentales par essence, les tours sont, encore aujourd'hui, objet d'admiration et de soins particuliers. Elles représentent un patrimoine qu'il s'agit de mettre en valeur, de conserver et de réutiliser au meilleur escient.

Etudier la Torre Monalda, c'est donc l'inscrire dans tous ces aspects, en faire le tour des fondations au sommet, tout au long de son histoire, mais aussi de l'histoire de Florence, et de celle de ses habitants. Nous suivrons pour ce faire la structure ci-dessus présentée.